Children in Dreams of their Future Competences

A project by Lillehammer University College, Norway

From the summing up event March 2018

Below some snapshots from the summing up events in Tahnaout and Ait Abdi. After the pictures you will find the speech (in French) held by the Norwegian ambassador to Morocco during the event.

 

 

Speech by ambassador Merethe Nergaard (published with the permission of the ambassador):

Discours Ait Abdi 27 Mars 2018

Monsieur le Wali de Alhouz Omar Toemi, Messieurs les représentants du departement de Alhouz, Mesdames et Messieurs les habitantes et les habitants Ait Abdi, mes chers compatriotes,

  • C’est un grand honneur en ma qualité de representante de la Norvège au Maroc, de me trouver au jourd’hui parmis vous.
  • Nous sommes reunis pour faire le point d’un projet educatif reunissant deux cultures, la culture marocaine et la culture norvégienne, qui s’est developpé depuis plusieurs années, neuf ans au total, entre nos deux pays.
  • Ce projet est d’autant plus remarquable qu’il doit son existence et son developpement à l’ initiative privée et à l’engagement spontané de citoyen et de citoyenne marocain et norvégien.
  • À son départ l’objectif de ce projet etait modeste.  Il s’agissait de réparer les murs et le toit de l’ecole du village berbere Ait Abdi.  Une fois cela accompli, les participants au projet ont décidé d’aller audelà et de developper des activités de recherche et de culture dans une optique de developpement local.
  • Du coté norvégien ont participé l’Université de Lillehammer et l’Academie de Musique de la Norvège.  Du coté marocain l’Université de Caddy Ayyad de Marrakech a decidé de soutenir ce projet, ainsi que l’Espace Provincial des Associations de developpement de l’Alhouz, la Délegation régionale à l’education à Alhouz et le bureau du Wali de Alhouz.
  • Il me parait particulierement necessaire d’insister sur le developpement spontané de ce projet, qui est le fruit d’une réelle volonté de coopération de tous les participants, sans que le gouvernement norvégien soit intervenu dans la genèse de ce projet.
  • Neuf ans se sont ecoulées depuis le lancement de ce projet et ses objectifs initiaux ont été atteints, mais je comprends que la volonté de poursuivre ensemble est intacte et que les deux parties ont toujours le gout d’apprendre de l’une et de l’autre.
  • Ce projet, dont le nom est: “Des enfants revent à leurs futures competences”, n’est pas resté à l’etat d’une reve.  Il est devenu une realité pour les enfants de ce village. Qui ont pu aquerir dans l’ecole renovée et pourvue de materiel pedagogique, des competences qu’ils pourront utiliser dans leur vie future. Cela est particulierement important pour les filles, car la participation des femmes dans la vie économique est reconnue depuis longtemps comme un element decisif du developpement d’un pays.
  • La priorité donnée à l’education avec une attention aux plus pauvres et aux plus vulnerables doit etre un element centrale de la politique de tous les gouvernements quelque soit le niveaux de developpement du pays. C’est le moteur de la croissance economique et c’est en ce sens que Nelson Mandela avait dit que l’education est l’arme la plus pussante pour changer le monde.
  • Vous avez peut etre entendu parler de Malala Yousafzai, une jeune fille paquistanaise qui s’est levée pour defendre le droit de la femme à l’education quand les talibans voulaient interdire l’acces à l’ecole aux filles. Son engagement à faveur de l’accès des filles à l’education scolaire a ete exemplaire et la Comitè Nobel norvégien lui a decerné le Prix Nobel de la paix.
  • Votre projet s’inscrit dans un vaste mouvement mondial à faveur à l’acces des femmes à l’education, et tant le gouvernement marocain comme le gouvernement norvégien mettent en place des politiques pour promovoir, dés leurs plus jeune age, l’acces des femmes à l’education primaire, secondaire et superieure.
  • La rehabilitation et l’enrichissement des activités pedagogiques de l’ecole de Ait Abdi est une contribution à l’elimination de l’analphabetisme, qui malheureusement n’a pas encore disparu chez beaucoup de femmes.  Donner aux enfants de Ait Abdi, et particulierement aux filles, une bonne base scolaire, c’est leur donner la capacité de saisir les oportunités qui se presenteront à eux et à elles.
  • Tous mes voeux vont à la poursuite de ce projet exemplaire, dans une commune isolée du Maroc.
  • J’aimerais aussi profiter de mon passage ici pour vous remettre quelques livres sur la Norvège ainsi que quelques succes litteraires d’auteurs contemporeins norvégiens, en souhaitant bonne lecture aux enfants de Ait Abdi.

Merci

Merethe Nergaard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on 03/04/2018 by .

Navigation

%d bloggers like this: